Prochaines messes

  • Journée/pèlerinage au Mt Ste Odile
    mer 06 juillet 2022  8h00 - 17h00

    Les enfants
    d’âge scolaire et les collégiens y sont invités avec des parents volontaires pour les
    accompagner. Nous partirons à pied de St Nabor pour découvrir la chapelle St Nicolas, les
    ruines de l’Abbaye de Niedermunster. Nous monterons au Mont Ste Odile en passant par la
    source. Prévoir : le repas tiré du sac, de bonnes chaussures, une protection contre la pluie
    et/ou le soleil.

  • Hindisheim - Messe - Fête d’été de Ste Odile (Louise et Louis STIRER)
    jeu 07 juillet 2022  18h30 - 19h30

  • Hipsheim - Mariage de Cécile FRIEDMANN et de Jérémie GADENNE
    sam 09 juillet 2022  16h00 - 17h00

  • Hindisheim - Messe (Gérard GRIENENBERGER, Fam. MUTSCHLER et MARTZ)
    sam 09 juillet 2022  18h30 - 19h30

  • Limersheim - Messe
    dim 10 juillet 2022  10h00 - 11h00

Le mariage

Qu’est ce que le mariage ?

Le mariage entre un homme et une femme baptisés, vivant de la foi chrétienne, est un sacrement s’il est décidé librement, voulu comme unique et définitif, c’est-à-dire jusqu’à la mort, et ouvert à l’accueil des enfants. Le sacrement du mariage donne aux époux la grâce de renforcer et perfectionner leur amour, d’affermir leur unité indissoluble et de se sanctifier dans leur vie familiale.

Le mariage doit être célébré publiquement par l’échange des consentements : l’engagement public et libre des époux l’un envers l’autre. La célébration se fait normalement devant l’assemblée chrétienne, les témoins et le curé, ou un prêtre un diacre, délégués par lui. Le célébrant appelle la bénédiction de Dieu sur les époux et leur foyer.

Le sacrement est un don de Dieu, l’Eglise ne se reconnaît donc pas le pouvoir d’annuler ce don. Quelqu’un qui a réellement reçu le sacrement de mariage ne peut pas se marier une seconde fois après son divorce. S’il le fait, il demeure membre de l’Eglise, puisque le don du baptême ne peut être annulé, mais il entre dans une rupture de vie sacramentelle tant qu’il ne peut pas recourir au sacrement de Pénitence.

Nous voulons nous marier à l’église. Comment faire ?

Dès que le couple est déterminé sur la date du mariage, il convient de prendre contact avec la paroisse de l’un ou de l’autre. Prévenir trois mois avant la date du mariage est un peu court. En parler plus tôt permet d’avoir tout son temps pour la réflexion, la préparation de la célébration, et de s’assurer que le prêtre et/ou l’église paroissiale est bien disponible.

Les renseignements officiels demandés sont les suivants : un extrait d’acte de naissance daté de moins de trois mois, délivré par la mairie du lieu de naissance de chacun ; la date et le lieu du baptême pour ceux qui ont reçu ce sacrement afin de permettre au célébrant (prêtre ou diacre) de se procurer à temps les copies d’acte de baptême ; le certificat de mariage civil s’il a eu lieu un autre jour que le mariage religieux sinon il sera à remettre au célébrant au début de la célébration religieuse.

La préparation au mariage diffère selon les paroisses. Habituellement, elle se déroule sur plusieurs rencontres avec un prêtre ou un diacre selon le cheminement de réflexion du couple, aux heures et convenance de chacun. Il est souhaitable que le prêtre ou le diacre qui prépare le mariage soit celui qui le célèbre mais ce n’est pas toujours possible.

Le couple qui veut se marier peut aussi participer, avec d’autres couples, à des rencontres dans sa paroisse ou près des Centre de Préparation au Mariage animées par des prêtres ou des laïcs mariés.