Editorial Mai 2022

Le 25 septembre 2015, vous m’avez accueilli en tant que curé de la communauté de paroisses du pays de St-Ludan. J’ai porté cette responsabilité et assumé ce service durant bientôt sept années. Le temps est venu pour moi de remettre cette charge à mon évêque pour qu’il puisse prendre des dispositions pour la vie des croyants de cette communauté. Mgr l’archevêque Luc Ravel a donné son accord pour que je poursuive le ministère de prêtre autrement.
Depuis l’automne dernier s’est installée en moi une fatigue qui ne me permet plus de travailler au même rythme qu’auparavant. Des problèmes de santé se sont rajoutés à cette fatigue. Je ne me vois plus entamer une nouvelle année pastorale en frôlant l’épuisement et en me répétant sans cesse que c’est de trop pour moi ! J’ai donné ce que j’ai pu donner. Je suis arrivé à une limite. Au mois d’août prochain, j’aurai 72 ans et je ne veux pas assurer un service en étant de moins en moins capable de tenir le rythme.
J’ai pu compter durant plusieurs années sur l’aide du Père Joseph OSTER et sur celle très précieuse de personnes engagées dans la communauté de paroisses. Je repense entre autres aux regrettés Jean-Louis LIPP et Gérard GRINENBERGER. Je n’oublie pas l’engagement des membres de l’Equipe d’Animation Pastorale, des responsables de la pastorale des enfants et des jeunes, des membres des conseils de fabrique, des chorales et des organistes, des sacristaines et de tous les autres bénévoles. La liste est trop longue à dresser. Tous ont apporté une part précieuse à la vie de la communauté.
Il y a des services que le prêtre ne peut pas déléguer : les liturgies des dimanches et des fêtes, les célébrations de baptêmes, de mariages et de funérailles… Et puis on attend du prêtre qu’il impulse une dynamique dans la pastorale de la communauté, qu’il soit impliqué partout et qu’il soit disponible quand on fait appel à lui. Le temps est venu pour la communauté de paroisses du pays de St-Ludan d’écrire une nouvelle page de son histoire.
J’imagine d’avance toutes les réactions possibles face aux changements qu’il y aura à réaliser. Nous avons tous un détachement à vivre mais c’est pour créer du neuf, pour rebondir. Ainsi va la vie. Merci de votre compréhension et de tous vos soutiens.

Étienne

Coulée de la nouvelle cloche d’Ichtratzheim

Voici une photo de la coulée de la nouvelle cloche d’Ichtratzheim dans les établissements André VOEGELE de Strasbourg Koenigshoffen.
Les moules des cloches sont enterrés dans le sable pour éviter qu’ils n’explosent sous la pression du métal en fusion. L’alliage de métal (cuivre/étain) coule à 1100°C.
Trois cloches ont été coulées en tout ! (+ Deux petites dans les ronds au premier plan)

Liturgies Adulte

Thumbnail for the post titled: 03/04/2022 – Cinquième dimanche du Carême C

03/04/2022 – Cinquième dimanche du Carême C

Malgré le coup de froid, ça sent le printemps. A l’approche de Pâques beaucoup de villages mettent en place de nouvelles décorations. Des arbres avec des œufs multicolores, des arrangements floraux et surtout des figurines de lapins. Oui, vous avez bien lu de lapins et non de lièvres de Pâques. (En allemand : « Osterhase ») Ainsi le lièvre qui ne se montre guère durant l’hiver a été supplanté par une foule de lapins rigolos, mangeant beaucoup de carottes.